fbpx
Yedia, partager le savoir
Rechercher
Les plus populaires

Podcast : 49

Podcast : la traversée

Ces Justes qui se sont levés pour Israël : Le Dr Adélaïde Hautval : ni juive, ni résistante, tout simplement humaine

Françoise Giroud, toute sa vie loin du judaïsme

La psychologie juive : carrefour entre spiritualité et psyché

Haïm Yossef David Azoulay — le ’HIDA (1724-1806) — 300e anniversaire

Laissez-nous grandir en paix !

« Notre seule arme, c’est de rester en vie » – Livre : La sage-femme d’Auschwitz

Yom Haatsmaout : Comment se réjouir lorsque tout un peuple souffre ?

La Shoah : Comment l’enseigner aux enfants

Partager

Quelques secrets sur la Sortie d’Égypte enfin révélés

Découvrez les mystères de la Sortie d'Égypte à travers une exploration détaillée des chronologies et des pharaons qui ont marqué l'époque des Hébreux en Égypte. À l'approche de Pessah, plongez dans une analyse fascinante qui relie des textes anciens et des découvertes archéologiques...
Quelques secrets sur la Sortie d'Égypte enfin révélés

À l’approche de Pessah cet article permet de situer le contexte historico-biblique de la Sortie d’Égypte avec des détails qui pourront alimenter votre récit du Seder.

La chronologie de la Bible est très précise concernant les années écoulées depuis Adam jusqu’à l’arrivée des Hébreux en Égypte. On sait ainsi que Joseph est devenu vice-roi d’Égypte en l’an 2229 du calendrier biblique, c’est-à-dire en l’an -1531. À partir de là il est aisé de reconstruire le contexte historique du séjour des Hébreux en Égypte autour des différents pharaons.

Joseph avait 30 ans[1]Genèse 41:46  lorsqu’il s’est trouvé devant Pharaon. Il s’agissait d’Ahmosis qui avait lancé la 18ème dynastie. Celle-ci est considérée comme à l’apogée de l’ancienne civilisation égyptienne. Or c’est justement au cours de toute cette dynastie que les Hébreux ont été présents en Égypte. Le fonctionnaire historique le plus important a été un certain « Ineni »[2]Fait du hasard? Il signifie « Me voici » en hébreu, expression utilisée par les patriarches.. Son rôle était ainsi décrit:

Prince héréditaire, comte, chef de tous les travaux de Karnak; la double maison d’argenterie était sous sa garde; la double maison d’or était sur son sceau; signataire de tous les contrats de la Maison d’Amon; Excellence; surveillant du double grenier d’Amon.[3]Boussac, Hyppolite, Mission archéologique française au Caire, volume XVIII, 1895.

On ne peut s’empêcher de penser à Joseph car cet Ineni, en charge des greniers à blé, a servi durant une centaine d’années six pharaons successifs: Ahmosis, Aménophis, Thoutmosis, Thoutmosis II, Hatshepsout (épouse du précédent) et Thoutmosis III. 

Les pharaons se sont succédé sans crise jusqu’à la mort d’Aménophis II en -1401. Le pharaon suivant pose une énigme:

Un nouveau roi s’éleva sur l’Égypte, qui n’avait pas connu Joseph.[4]Exode 1:8

Il n’avait certes pas connu Joseph car son règne débuta bien après le décès de Joseph. Mais la Bible le présente comme nouveau roi plutôt que comme pharaon. C’est parce qu’il n’était pas l’héritier du trône: il l’avait usurpé à son frère. Et l’expression s’éleva sur l’Égypte confirme qu’il a saisi le pouvoir. Son premier but fut d’éviter la crise politique latente vers une menace imaginaire: il imposa l’asservissement des Hébreux en donnant aussi le droit aux Égyptiens de les dépouiller de leurs biens[5]Hitler assura aussi sa popularité en donnant aux Allemands le droit de dépouiller les Juifs.. Après la mort de cet usurpateur, Thoutmosis IV, en -1391, son fils Aménophis III lui succéda. C‘est lui qui lança le décret contre les nouveau-nés mâles quelques années plus tard. Ainsi Aaron né en -1389 n’en a pas été inquiété alors que son frère Moïse, né trois ans après lui en -1386, en fut menacé. 

Moïse, sauvé des eaux du Nil par la fille de Thoutmosis IV et adopté par elle, fut élevé à la cour avec les enfants d’Aménophis III. L’héritier succéda à son père en -1353 à l’âge de 20 ans sous le nom d’Aménophis IV. Moïse avait alors 33 ans et avait de l’influence sur le jeune pharaon qui décida d’adopter la foi d’un Dieu unique, Aton. Il changea son nom en Akhénaton. 

Mais Akhénaton mourut trop tôt en -1336 et avec lui son hérésie. Le culte retourna à Amon. Son fils Toutankhamon mourut assez jeune sans laisser d’héritier. Le général-en-chef, Ay, usurpa le pouvoir. Mais le vieux général mourut 4 ans après :

Il arriva, dans ce long intervalle, que le roi d’Égypte [6]Roi d’Égypte et non Pharaon car Ay a aussi été un usurpateur. mourut.[7]Exode 2:23

Un officier prit le pouvoir: il s’appelait Horemheb. C’était en -1319, soit 2441 en année biblique. Dieu décida alors d’intervenir dans la destinée des enfants d’Israël.

La Sortie d’Égypte se déroula à la fin du règne de Horemheb. Selon la tradition juive[8]Chronologie du Seder Olam composée au 1er siècle par Rabbi Yossi ben Halafta., l’événement a eu lieu en l’année 2448 car elle se base sur les 400 ans d’affliction[9]Genèse 15:13 à partir de la naissance d’Isaac en 2048, Mais ce calcul ne prend pas en considération le verset de la Bible qui situe ainsi le temps de la Sortie d’Égypte[10]Exode 12:40-41:

Or, le séjour des Israélites, depuis qu’ils s’établirent dans l’Égypte, avait été de quatre cent trente ans. Et ce fut au bout de quatre cent trente ans, précisément le même jour, que toutes les milices du Seigneur sortirent du pays d’Égypte.

La traduction du verset en français est incorrecte : les 430 ans ne sont pas comptés à partir du moment où les Hébreux s’établirent en Égypte. En effet, il est aisément prouvé que les Hébreux ne sont restés en Égypte que 200 ans environ. Comment alors utiliser cette information précise de 430 ans? Le texte mentionne que la durée est comptée à partir d’un autre événement, précisément le même jour. En retournant plusieurs années en arrière, l’événement en question est la sortie d’Égypte du patriarche Abraham, elle aussi un jour de 15 Nisan. 

Le texte nous invite donc à rapprocher les deux sorties d’Égypte, celle d’Abraham et celle de sa descendance. La sortie d’Abraham a eu lieu en l’an 2024 (soit -1736). Si on ajoute les 430 ans cités dans la Bible, on peut situer la sortie des Hébreux en 2454 (-1306). 

Comment comprendre l’autre mention des 400 ans? Il ne faut pas compter cette durée à partir de la naissance d’Isaac mais à partir de son affliction qui est indiquée dans ce passage biblique:

L’enfant [Isaac] grandit et fut sevré. Abraham fit un grand festin le jour où l’on sevra Isaac. Sara vit le fils d’Agar l’Égyptienne, que celle-ci avait enfanté à Abraham, se livrer à des railleries[11]Genèse 41:46.

Donc l’affliction d’Isaac n’a commencé qu’avec Agar, lorsqu’il a été sevré. La Bible ne nous indique pas quel âge avait Isaac. Mais, si on suppose qu’il avait 6 ans, alors la Sortie d’Égypte se serait bien déroulée en l’an 2454[12]Naissance d’Isaac en 2048 + 6 ans de sevrage + 400 ans d’oppression = 2454.. Notons aussi que l’ancien Livre des Jubilés donne la date biblique de 2451. Cependant, la différence de quelques années entre ces calculs ne change rien au résultat : la Sortie d’Égypte a bien eu lieu sous le règne d’Horemheb.

Horemheb est mort sans héritier, malgré qu’il ait régné 13 ans environ. Il fallait tourner la page de son règne et changer de voie pour l’Égypte. Un vizir nommé Paramesse prit le pouvoir et régna sous le nom de Ramsès I. Il débuta la 19ème Dynastie[13]On voit que le nom Ramsès était commun et qu’il ne faut pas supposer que Ramsès II ait été le pharaon de la Sortie d’Égypte simplement parce que les Hébreux avaient construit une ville … Continue reading .

On voit ainsi que les Hébreux ne sont restés en Egypte que pendant la 18ème Dynastie qui a duré 247 ans au total, bien en deçà des 400 ou 430 ans supposés de leur esclavage. 

Pour conclure cet article, notons que cette année 5784 correspond, selon cette chronologie, au 3330ème anniversaire de la Sortie d’Égypte. Le chiffre 3 étant remarquable par bien des égards dans la Bible, peut-on supposer qu’un événement salvateur surviendra à l’anniversaire de 3333 ans donc en l’an 5787, le 15 Nisan ? À suivre.

Références

Références
1Genèse 41:46
2Fait du hasard? Il signifie « Me voici » en hébreu, expression utilisée par les patriarches.
3Boussac, Hyppolite, Mission archéologique française au Caire, volume XVIII, 1895.
4Exode 1:8
5Hitler assura aussi sa popularité en donnant aux Allemands le droit de dépouiller les Juifs.
6Roi d’Égypte et non Pharaon car Ay a aussi été un usurpateur.
7Exode 2:23
8Chronologie du Seder Olam composée au 1er siècle par Rabbi Yossi ben Halafta.
9Genèse 15:13
10Exode 12:40-41
11Genèse 41:46
12Naissance d’Isaac en 2048 + 6 ans de sevrage + 400 ans d’oppression = 2454.
13On voit que le nom Ramsès était commun et qu’il ne faut pas supposer que Ramsès II ait été le pharaon de la Sortie d’Égypte simplement parce que les Hébreux avaient construit une ville appelée Ramsès.

Partager

A découvrir également sur Yedia

Whatsapp Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Newsletter Yedia

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de Yedia avec l’ensemble des articles, podcasts, et vidéos du site. Inscrivez-vous ici sans plus attendre.

Facebook Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre communauté Instagram.

Youtube Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Spotify Yedia

Retrouvez tous nos podcasts sur Spotify.  Il suffit de vous abonner à notre chaîne pour les écouter directement.

Yedia est un média dédié au Judaïsme, à sa culture, son patrimoine, et à son identité. Grâce aux contributions de ses auteurs et producteurs de contenus, issus de tous horizons, il se veut le témoin de sa richesse, et de sa diversité.

Art et culture, langue et écriture, société, histoire, sciences, lifestyle, judaïsme, sont les thématiques qui traversent Yedia.
Articles, podcasts, vidéos, sont disponibles sur la plateforme et permettent à tous à tout moment de pouvoir accéder au contenu.
Enfin Yedia se veut ancré dans l’époque dont il est issu, voire même dans le futur. Une partie des contenus sont consultables dans un metaverse accessible depuis le site Yedia.
Dans un monde dans lequel le savoir se dilue plus rapidement que l’ignorance, nous pensons que la connaissance est faite pour être partagée…au plus grand nombre, à tous, sans distinction.

Partager sans distinguer, et distinguer la connaissance de la croyance, afin de la faire comprendre, simplement et au plus grand nombre.
Sans partage, il n’y a pas de lumière.


Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.

Newsletter

Abonnez vous à la Newsletter de Yedia

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Sans partage, il n’y a pas de lumière.
Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.