fbpx
Yedia, partager le savoir
Rechercher
Les plus populaires

Adam Neumann : La spiritualité juive au cœur de la tempête WeWork

Pour ne pas oublier leurs visages…

Quelques secrets sur la Sortie d’Égypte enfin révélés

Instants d’humanité : Shimi

Al-Andalus ou l’âge d’or du judaïsme en terre d’islam. Suivez le guide !

Nicholas Winton : L’homme qui sauva 669 enfants juifs de la mort…

Astrakhan, cette petite ville située aux confins de la Russie

Le hasard, c’est D.ieu qui se promène incognito

Les anges dans le judaïsme : gardiens célestes et messagers divins

Les Juifs du Cap-Vert : une histoire fascinante et méconnue

Partager

Jérusalem, capitale de la mode ?

L’art de vivre israélien est reconnaissable au premier coup d’œil. Par sa décontraction, il porte aussi en lui l’influence de différentes cultures dont il est issu, dans son lifestyle, sa cuisine mais aussi sa mode.
Jérusalem, capitale de la mode ?

La mode israélienne a évolué de façon stupéfiante ces dix dernières années, une évolution que l’on doit aussi beaucoup à la reconnaissance même du pays à travers le monde grâce à ses nombreuses innovations dans bien des domaines.

Les Israéliens voyagent beaucoup et sont consommateurs de belles choses. Ils sont dans l’urgence de vivre. Ils ne savent pas de quoi sera fait demain. Ils sont curieux de tout, optimistes par nécessité, et tout cela transparaît dans leur style de vie.

Jérusalem, capitale de la mode ?Cette évolution se manifeste également dans le monde religieux où les femmes portent des robes plus seyantes, des couleurs plus claires, tout en respectant les codes vestimentaires imposés par la loi juive.

Elles superposent des blazers à leurs robes longues, portent des chapeaux assortis à leurs tenues sur leur perruque. Elles portent des talons un peu plus hauts, affinant ainsi leur silhouette. S’habiller est devenu un mode d’expression.

L’influence du style oriental est également présente, notamment avec ses tissus soyeux, sa broderie sophistiquée, ainsi que le motif Paisley, que l’on voit un peu partout aujourd’hui. Ce motif d’origine Perse se retrouve aujourd’hui aussi bien pour la fabrication des tee-shirts, que pour les pantalons ou les vestes.

La mode est un art dans la capitale d’Israël, Jérusalem, si vibrante de cultures.

 

C’est aussi dans cette ville millénaire qu’est né le National Fashion Tour par Sophie Rebibo- Rozenbaum.

Sophie Rebibo-Rozenbaum sort tout droit du monde de la High Tech. Après 18 années au service de la technologie israélienne, elle a accompli son rêve et fait de sa passion son métier.

Son concept innovant est une approche de la mode, de l’élégance, du style israélien qui séduit aujourd’hui des centaines de femmes, conscientes que savoir s’habiller est un art.

Parisienne de naissance, très tôt, elle s’immerge dans le monde de la mode. Sa maîtrise des formes, des couleurs, son expertise des matières, son regard critique sur l’équilibre de l’image, font d’elle aujourd’hui la styliste française la plus israélienne. 

Elle sait que la première impression est déterminante. Elle sait aussi qu’une femme qui sait s’habiller gagne en pouvoir, et en reconnaissance sociale. Elle cite, à ce propos, Yves Saint Laurent : « La mode est éphémère mais le style est éternel. »

Sans conteste, Sophie Rebibo-Rozenbaum a un style, une signature. Elle perçoit le son et les couleurs de chacune des femmes qui viennent à elle. Elle sait aussi que nul n’est propriétaire d’un talent, elle associera donc tout naturellement ses deux talents, l’innovation et l’élégance, et donnera naissance au National Fashion tour.

Durant la période de l’épidémie du  Corona en Israël, alors que toutes les boutiques sont fermées, elle va à la rencontre des créateurs et des boutiques de Jérusalem avec qui elle passe un accord « win/win » — comme elle dit. Elle présentera leurs créations, leurs robes, leurs  accessoires sur son compte Facebook et contribuera à leur donner une visibilité.

Jérusalem, capitale de la mode ?

De « fil en aiguille », des femmes viendront à elle, séduites par sa façon de porter, d’associer des couleurs et assoiffées de conseils en termes d’élégance.

Le cœur de sa mission est de promouvoir les créateurs israéliens, le style israélien, avec sa touche personnelle, « So French ! », son étendard est définitivement bleu et blanc.

Sophie Rozenbaum est sensible aux lignes épurées de certains créateurs israéliens tels que Ronen Chen, situé à Jérusalem, dont les coupes nettes associées aux belles matières ne sont pas sans rappeler le style occidental, sobre et chic.

Également Maya Negri, dont les créations sont aussi vendues à Jérusalem, qui propose un style très féminin. Importance des tissus et des coupes, les matières sont fluides et les coupes impeccables.

Sophie continue de dénicher des créateurs et des créatrices à Jérusalem, aux styles très différents, qu’elle sait assembler harmonieusement pour chacune de ces femmes.

“ Aimer et savoir s’habiller n’a rien de superficiel contrairement à ce que l’on peut penser” dit -elle

C’est bien souvent une thérapie courte et efficace pour le bien-être de beaucoup de femmes. Nombre d’entre elles, me remercient régulièrement parce que je leur ai simplement entrouvert la porte des possibles, le chemin pour exprimer leur potentiel. Je leur ai mis dans les mains mes propres outils. Aujourd’hui, où l’image a une place prépondérante dans la société, dire que ce n’est pas important, c’est refuser cette réalité, qu’elle nous plaise ou non. Soigner son image, c’est aussi une question de politesse.»

Le ministère du Tourisme s’est également intéressé au savoir-faire de Sophie Rebibo-Rozenbaum. Le National Fashion Tour se transforme peu à peu en une expérience intégrant la culture et la mode à Jérusalem, encouragé par le Ministère. Il va continuer sa route dans d’autres villes du pays espère Sophie.

L’amour d’Israël et de son peuple sont certainement les clés de cette réussite et gageons que nous ne sommes qu’au début de son ascension.

Partager

A découvrir également sur Yedia

Whatsapp Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Newsletter Yedia

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de Yedia avec l’ensemble des articles, podcasts, et vidéos du site. Inscrivez-vous ici sans plus attendre.

Facebook Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre communauté Instagram.

Youtube Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Spotify Yedia

Retrouvez tous nos podcasts sur Spotify.  Il suffit de vous abonner à notre chaîne pour les écouter directement.

Yedia est un média dédié au Judaïsme, à sa culture, son patrimoine, et à son identité. Grâce aux contributions de ses auteurs et producteurs de contenus, issus de tous horizons, il se veut le témoin de sa richesse, et de sa diversité.

Art et culture, langue et écriture, société, histoire, sciences, lifestyle, judaïsme, sont les thématiques qui traversent Yedia.
Articles, podcasts, vidéos, sont disponibles sur la plateforme et permettent à tous à tout moment de pouvoir accéder au contenu.
Enfin Yedia se veut ancré dans l’époque dont il est issu, voire même dans le futur. Une partie des contenus sont consultables dans un metaverse accessible depuis le site Yedia.
Dans un monde dans lequel le savoir se dilue plus rapidement que l’ignorance, nous pensons que la connaissance est faite pour être partagée…au plus grand nombre, à tous, sans distinction.

Partager sans distinguer, et distinguer la connaissance de la croyance, afin de la faire comprendre, simplement et au plus grand nombre.
Sans partage, il n’y a pas de lumière.


Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.

Newsletter

Abonnez vous à la Newsletter de Yedia

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Sans partage, il n’y a pas de lumière.
Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.