fbpx
Yedia, partager le savoir
Rechercher
Les plus populaires

Simha Lehaim ! 7/10 : les raisins de la mémoire…

Chabbat sur la lune ?

À la redécouverte de Chavouot

Qui sont les Bnei Noah ? Ces chrétiens qui respectent les 7 lois de Noah…

Israël : Terre de biodiversité

Le divorce juif ou la destruction d’un petit temple

Astrologie juive : Le signe des gémeaux – Qui se ressemble s’assemble

L’expression : » Le dernier dernier le préféré »

Le musée ANU, siège de la mémoire du peuple juif

Le don de la Torah, le jour d’après…

Partager

Poésie: Hurshat Ha’Eucalyptus : La clairière aux eucalyptus

Poésie de Naomi Shemer. écrite en 1962. Elle était alors une jeune fille vivant au kibboutz Degania. Son texte est devenu une chanson mythique interprétée par de nombreux artistes dont Lara Fabian en France.

Poésie: Hurshat Ha'Eucalyptus : La clairière aux eucalyptus

Poème écrit et composé par Naomi Shemer, en 1962 alors qu’elle était membre du kibboutz Degania. Le bosquet d’eucalyptus  qui a inspiré le poème a été planté au bord du lac de Tibériade par les premiers pionniers pour fournir de l’ombre aux enfants de Degania.  Ce poème, mis en chanson et interprété par différents artistes est devenu un succès national  et international pendant plusieurs années. Voici les paroles en hébreu et en français.

https://www.youtube.com/watch?v=HgMGNLc5ir8Quand maman est venue ici belle et jeune,כשאמא באה הנה יפה וצעירה,Papa sur la colline lui a bâtit une maisonאז אבא על גבעה בנה לה בית.Des printemps sont passés, un demi siècle aussiחלפו האביבים, חצי מאה עברהPendant ce temps tes boucles sont devenues grisesותלתלים הפכו שיבה בינתיים. Mais sur les rives du Jourdain, c’est comme si il ne s’était rien passéאבל על חוף ירדן כמו מאומה לא קרה,Le même silence, la même scèneאותה הדומיה וגם אותה התפאורה:La clairière aux eucalyptus, le pont, le bateau,חורשת האקליפטוס, הגשר, הסירהet l’odeur salée de l’eau.וריח המלוח על המים. Voici venir le groupe d’enfantsבשביל הנה יורדת עדת התינוקות,Pour tremper leurs pieds dans le Jourdain.הם בירדן ישכשכו רגלייםPuis les enfants ont grandis et ont  appris à nager.גדלו הילדים וכבר למדו לשחותEt la jeunesse rame deux par deux.ובני הנעורים חותרים בשניים. Mais sur la rive du Jourdain…אבל על חוף ירדן… De l’autre côté du Jourdain, les canons tonnaientמעבר לירדן רעמו התותחיםEt la paix est revenue à la fin de l’étéוהשלום חזר בסוף הקיץEt tous les bébés sont devenus des adultes,וכל התינוקות היו לאנשיםEt ils ont encore une fois construit une maison sur la collineושוב על הגבעה הקימו בית Mais sur les rives du Jourdain…אבל על חוף ירדן…

 

Partager

A découvrir également sur Yedia

Whatsapp Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Newsletter Yedia

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de Yedia avec l’ensemble des articles, podcasts, et vidéos du site. Inscrivez-vous ici sans plus attendre.

Facebook Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre communauté Instagram.

Youtube Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Spotify Yedia

Retrouvez tous nos podcasts sur Spotify.  Il suffit de vous abonner à notre chaîne pour les écouter directement.

Yedia est un média dédié au Judaïsme, à sa culture, son patrimoine, et à son identité. Grâce aux contributions de ses auteurs et producteurs de contenus, issus de tous horizons, il se veut le témoin de sa richesse, et de sa diversité.

Art et culture, langue et écriture, société, histoire, sciences, lifestyle, judaïsme, sont les thématiques qui traversent Yedia.
Articles, podcasts, vidéos, sont disponibles sur la plateforme et permettent à tous à tout moment de pouvoir accéder au contenu.
Enfin Yedia se veut ancré dans l’époque dont il est issu, voire même dans le futur. Une partie des contenus sont consultables dans un metaverse accessible depuis le site Yedia.
Dans un monde dans lequel le savoir se dilue plus rapidement que l’ignorance, nous pensons que la connaissance est faite pour être partagée…au plus grand nombre, à tous, sans distinction.

Partager sans distinguer, et distinguer la connaissance de la croyance, afin de la faire comprendre, simplement et au plus grand nombre.
Sans partage, il n’y a pas de lumière.


Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.

Newsletter

Abonnez vous à la Newsletter de Yedia

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Sans partage, il n’y a pas de lumière.
Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.