fbpx
Yedia, partager le savoir
Rechercher
Les plus populaires

Podcast : 49

Podcast : la traversée

Ces Justes qui se sont levés pour Israël : Le Dr Adélaïde Hautval : ni juive, ni résistante, tout simplement humaine

Françoise Giroud, toute sa vie loin du judaïsme

La psychologie juive : carrefour entre spiritualité et psyché

Haïm Yossef David Azoulay — le ’HIDA (1724-1806) — 300e anniversaire

Laissez-nous grandir en paix !

« Notre seule arme, c’est de rester en vie » – Livre : La sage-femme d’Auschwitz

Yom Haatsmaout : Comment se réjouir lorsque tout un peuple souffre ?

La Shoah : Comment l’enseigner aux enfants

Partager

Joachim Schnerf :
« Le cabaret des memoires »
: ne pas oublier, jamais.

Dans son troisième roman, « Le cabaret des mémoires », Joachim Schnerf, trente-cinq ans, éditeur de littérature étrangère chez Grasset, nous livre une réflexion profonde et subtile sur la transmission de la Shoah à la prochaine génération ou comment la fiction peut pallier la disparition des témoins directs et restituer l’histoire.
Joachim Schnerf : "Le cabaret des memoires" : ne pas oublier, jamais.

On entre dans le roman de Joachim Schnerf par une porte rouge qui donne accès à la loge de Rosa, une actrice d’un âge très avancé, se préparant pour l’ultime représentation de son spectacle intitulé « Camp Camp ».

Le cabaret se situe à Shtetl City, au milieu de nulle part dans le désert du Texas. Rosa est la dernière survivante d’Auschwitz. Son miroir lui renvoie le reflet de deux vieilles gamelles en fer, instruments de sa survie autant que d’un noir secret.

Elle remonte le cours de sa vie mais la décision est prise, ce soir elle va quitter la scène.

À des milliers de kilomètres de là, à Paris, Samuel, son petit-neveu, veille, partagé entre la joie d’un père qui s’apprête à accueillir son premier-né à la maison et l’angoisse de devoir transmettre à cet enfant de la quatrième génération l’héritage de la Shoah.

Au cours de cette longue nuit, lui aussi se remémore le passé.

Il revit par bribes l’été de ses neuf ans dans les montagnes vosgiennes où, en compagnie de sa sœur et de son cousin, il partait la peur au ventre à la recherche du cabaret de Rosa à Shtetl City, dans un désert hostile, cerné par des ennemis imaginaires.

Rosa, déportée à douze ans à Auschwitz, figure légendaire de la famille, a tourné le dos à l’Europe dès la fin de la guerre, délaissant son unique frère, lui-même enfant caché.

Elle qui a toujours refusé de témoigner, accepte finalement sur le tard de s’exprimer dans une émission de radio, suivie à distance par Samuel. Son petit-neveu lui adresse de longues missives auxquelles elle répond de façon laconique, mais le lien est là.

Volontairement sans descendance, témoin de son histoire, elle sait qu’il sera un « passeur » pour son fils. Rosa tient sa victoire et peut descendre de scène.

« Le cabaret des mémoires » est rythmé par un chant magnifique, « Le chant du soir » des Éclaireurs Israélites de France, résistants pendant la Seconde guerre mondiale, porteur d’espoir de jours meilleurs : « Quand demain reviendra la lumière » disent les paroles.

« Quand demain reviendra la lumière, nous serons une famille » reprend Samuel, sous la plume de Joachim Schnerf, lui-même un ancien des « E.I ». Dès lors, le jeune père s’investit d’une périlleuse mission, celle de transmettre.

Mais comment s’y prendre pour que la quatrième génération, privée des témoins directs, fasse sienne cette histoire qui aura un siècle quand elle-même n’aura que vingt ans ?

Car il s’agit de ne pas oublier, jamais.

Quand bien même il n’y aura plus aucun survivant, « Le cabaret des mémoires » illustre avec brio qu’il restera la fiction, la littérature, pour redonner vie à ce que l’on croyait disparu, pour reconstruire l’histoire à travers des histoires.

Partager

A découvrir également sur Yedia

Whatsapp Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Newsletter Yedia

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de Yedia avec l’ensemble des articles, podcasts, et vidéos du site. Inscrivez-vous ici sans plus attendre.

Facebook Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre communauté Instagram.

Youtube Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Spotify Yedia

Retrouvez tous nos podcasts sur Spotify.  Il suffit de vous abonner à notre chaîne pour les écouter directement.

Yedia est un média dédié au Judaïsme, à sa culture, son patrimoine, et à son identité. Grâce aux contributions de ses auteurs et producteurs de contenus, issus de tous horizons, il se veut le témoin de sa richesse, et de sa diversité.

Art et culture, langue et écriture, société, histoire, sciences, lifestyle, judaïsme, sont les thématiques qui traversent Yedia.
Articles, podcasts, vidéos, sont disponibles sur la plateforme et permettent à tous à tout moment de pouvoir accéder au contenu.
Enfin Yedia se veut ancré dans l’époque dont il est issu, voire même dans le futur. Une partie des contenus sont consultables dans un metaverse accessible depuis le site Yedia.
Dans un monde dans lequel le savoir se dilue plus rapidement que l’ignorance, nous pensons que la connaissance est faite pour être partagée…au plus grand nombre, à tous, sans distinction.

Partager sans distinguer, et distinguer la connaissance de la croyance, afin de la faire comprendre, simplement et au plus grand nombre.
Sans partage, il n’y a pas de lumière.


Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.

Newsletter

Abonnez vous à la Newsletter de Yedia

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Sans partage, il n’y a pas de lumière.
Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.