fbpx
Yedia, partager le savoir
Rechercher
Les plus populaires

Podcast : 49

Podcast : la traversée

Ces Justes qui se sont levés pour Israël : Le Dr Adélaïde Hautval : ni juive, ni résistante, tout simplement humaine

Françoise Giroud, toute sa vie loin du judaïsme

La psychologie juive : carrefour entre spiritualité et psyché

Haïm Yossef David Azoulay — le ’HIDA (1724-1806) — 300e anniversaire

Laissez-nous grandir en paix !

« Notre seule arme, c’est de rester en vie » – Livre : La sage-femme d’Auschwitz

Yom Haatsmaout : Comment se réjouir lorsque tout un peuple souffre ?

La Shoah : Comment l’enseigner aux enfants

Partager

Le Livre des Tehilim ou la grandeur du Roi David

Le Roi David a eu l’immense privilège de devenir l’auteur du livre le plus prisé par le peuple juif et qui incarne l’essence même de la prière. La lecture des Téhilim (Les Psaumes) est une pratique qui nous met en contact avec une langue particulièrement riche et d’une beauté à couper le souffle.
Le Livre des Tehilim ou la grandeur du Roi David

Le livre des Téhilim, petit par son format, immense par son contenu, est le compagnon indispensable de chacun des membres du peuple juif, depuis l’érudit respecté jusqu’à l’élève du Talmud-Torah, en passant par la femme soucieuse de l’avenir et la grand-mère attentive et protectrice…

La lecture des Téhilim (Les Psaumes) est une pratique qui nous met en contact avec une langue particulièrement riche et d’une beauté à couper le souffle… Certes, le niveau linguistique requis pour comprendre couramment ces textes sublimes est particulièrement élevé, mais le jeu en vaut la chandelle. À défaut, on peut se contenter d’une traduction littérale, hébreu/hébreu ou sinon, hébreu/français.

Le roi David a eu l’immense privilège de devenir l’auteur du livre le plus prisé par le peuple juif, d’incarner l’essence même de la prière sous ses formes les plus variées, cent cinquante formes pour être précis, puisque le livre des Téhilim compte cent cinquante psaumes. Il a donné une définition de sa propre personne en quelques mots : « je suis prière » (Téhilim 109,4). Rarement dans l’histoire humaine, un roi qui était également un valeureux guerrier, n’a donné de sa personne une définition aussi éloignée des contingences politiques et socio-économiques. Définition d’autant plus étonnante que le roi David était également  un érudit éminent et a consacré une grande partie de son existence à l’étude de la Torah au plus haut niveau. Il n’est qu’à rappeler l’épisode célèbre, où le roi David, fuyant les persécutions du Roi Chaoul, a étudié la Torah avec le prophète Chmouël qui l’avait oint en tant que roi d’Israël. Nos Sages nous disent que durant cette étude qui s’était prolongée toute la nuit, le roi David a accumulé plus de connaissances qu’un érudit de haut niveau n’aurait pu le faire en 100 ans (Yalkout Chimoni, Chmouël 1).

La grandeur d’âme du roi David s’est révélée dans une circonstance particulière, lorsque, prenant la fuite face à la rébellion de son fils Avchalom, il est accosté (Chmouël 2,16,5) par Chimi fils de Guéra, qui n’est rien moins que le président du Sanhédrin et qui est de la famille du roi Chaoul. Chimi fils de Guéra insulte alors gravement le roi David, lui reprochant principalement et à tort, d’avoir usurpé la royauté. Avichaï, fils de Tsérouia, général d’armée, propose alors au roi David de décapiter immédiatement ce rebelle. Ce à quoi le roi David rétorque qu’il n’en est pas question, car ses insultes lui ont été inspirées par D.ieu. Le roi David qui avait le droit, au regard de la loi, de tuer Chimi fils de Guéra pour rébellion à la royauté, fit donc preuve d’une grande magnanimité. Cette magnanimité lui valut d’être considéré comme la quatrième figure la plus importante du peuple juif, après Avraham, Yits’hak et Yaacov. Tout comme eux, sa figure céleste est représentée dans le Char céleste (Malbim, Chir Hachirim).

Les épreuves incessantes que connut le roi David tout au long de sa vie, le prédisposèrent à la prière. Ces épreuves débutèrent dès son enfance, puisque son père Ychaï qui était l’un des dirigeants spirituels du peuple juif, le rejeta, le considérant, suite à une méprise, comme un enfant illégitime. De ce fait, David vécut à l’écart de sa famille jusqu’à l’âge de 28 ans, exerçant, comme nombre des futurs dirigeants du peuple d’Israël, la profession de berger. C’est alors qu’il fut oint roi d’Israël par le prophète Chmouël, bénéficiant d’un coup d’une légitimité confirmée par les plus hautes autorités d’Israël (Chmouël 1,16,13).

Les années que passa David loin des projecteurs, dans le désert, à s’occuper de son troupeau, lui permirent de développer une relation particulière avec son Créateur et de s’épancher dans ses élans sublimes de prière, tel que nous les relate le livre des Téhilim. Les psaumes reflètent l’ensemble des sentiments humains dans leur diversité et expriment également cette si forte tendance à la Téchouva, au retour vers D.ieu. Le Midrach Téhilim nous relate que l’ensemble des psaumes exprime en premier lieu, bien entendu, les sentiments du roi David, mais aussi les sentiments de tout le peuple juif pour toutes les générations. Cela implique évidemment que ces psaumes ont été écrits sous inspiration divine et ceci explique également le sentiment d’identification que ressent chaque juif à la lecture des psaumes. 

Le roi David fut aussi un grand guerrier, mais pas au sens classique du terme. La première fois que ce talent fut révélé au grand jour, ce fut lors du célèbre épisode de la confrontation avec le géant philistin Goliath qui avait mis au défi les Juifs de l’affronter en combat singulier. Le roi David qui n’était officiellement à l’époque qu’un simple berger, mais qui avait été en fait déjà oint comme roi d’Israël par le prophète Chmouël, releva le défi. Ce qui est intéressant n’est pas tant l’aspect physique de cette confrontation que son contenu spirituel. David se bat au nom de valeurs spirituelles, ainsi qu’il apparaît dans les versets (Chmouël 1,17,45) : « David dit au philistin : “ tu viens à moi avec l’épée, la lance et le javelot et moi, je viens à toi au nom du D.ieu des Armées, le D.ieu qui mène les combats d’Israël ” ».

 

Guerrier, homme d’État, le roi David fut avant tout un homme de prière, et ce qu’il nous a laissé, c’est le livre de prières le plus sublime au monde… À nous de savoir apprécier ce patrimoine inestimable…

Partager

A découvrir également sur Yedia

Whatsapp Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Newsletter Yedia

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de Yedia avec l’ensemble des articles, podcasts, et vidéos du site. Inscrivez-vous ici sans plus attendre.

Facebook Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre communauté Instagram.

Youtube Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Spotify Yedia

Retrouvez tous nos podcasts sur Spotify.  Il suffit de vous abonner à notre chaîne pour les écouter directement.

Yedia est un média dédié au Judaïsme, à sa culture, son patrimoine, et à son identité. Grâce aux contributions de ses auteurs et producteurs de contenus, issus de tous horizons, il se veut le témoin de sa richesse, et de sa diversité.

Art et culture, langue et écriture, société, histoire, sciences, lifestyle, judaïsme, sont les thématiques qui traversent Yedia.
Articles, podcasts, vidéos, sont disponibles sur la plateforme et permettent à tous à tout moment de pouvoir accéder au contenu.
Enfin Yedia se veut ancré dans l’époque dont il est issu, voire même dans le futur. Une partie des contenus sont consultables dans un metaverse accessible depuis le site Yedia.
Dans un monde dans lequel le savoir se dilue plus rapidement que l’ignorance, nous pensons que la connaissance est faite pour être partagée…au plus grand nombre, à tous, sans distinction.

Partager sans distinguer, et distinguer la connaissance de la croyance, afin de la faire comprendre, simplement et au plus grand nombre.
Sans partage, il n’y a pas de lumière.


Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.

Newsletter

Abonnez vous à la Newsletter de Yedia

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Sans partage, il n’y a pas de lumière.
Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.