fbpx
Yedia, partager le savoir
Rechercher
Les plus populaires

Podcast : 49

Podcast : la traversée

Ces Justes qui se sont levés pour Israël : Le Dr Adélaïde Hautval : ni juive, ni résistante, tout simplement humaine

Françoise Giroud, toute sa vie loin du judaïsme

La psychologie juive : carrefour entre spiritualité et psyché

Haïm Yossef David Azoulay — le ’HIDA (1724-1806) — 300e anniversaire

Laissez-nous grandir en paix !

« Notre seule arme, c’est de rester en vie » – Livre : La sage-femme d’Auschwitz

Yom Haatsmaout : Comment se réjouir lorsque tout un peuple souffre ?

La Shoah : Comment l’enseigner aux enfants

Partager

Le courage des femmes de la Bible durant les guerres

Les femmes bibliques représentent une diversité de rôles, de caractères et de contributions à l’histoire religieuse. Leur histoire est riche en enseignements sur la foi, la résilience, la compassion et le courage. Elles ont influencé le cours de l’histoire biblique et continuent d’inspirer les croyants du monde entier. Dans cet article, nous allons découvrir quatre femmes qui ont contribué à l’écriture de l’histoire pendant des périodes de guerre : Abigaïl, Déborah, Yaël et Yéhoudit.
le courage des femmes de la bible

Déborah et Yaël : Deux Héroïnes durant l’Épreuve de la Guerre

Dans une période difficile de l’histoire d’Israël, deux femmes se distinguent par leur rôle centraldans la lutte contre le roi Yavin et son chef des armées Sissera : Déborah et Yaël.

Déborah est l’une des sept prophétesses et la quatrième juge d’Israël. C’est elle qui déclencha la guerre contre Yavin et Sissera, les oppresseurs qui régnaient en maîtres sur la terre d’Israël à cette époque.

Déborah, suite à un ordre divin, exhorte Barak, le général de l’armée d’Israël, à déclarer la guerre à Yavin et Sissera, lui prophétisant la victoire imminente sur les forces ennemies. Toutefois, Barak ne voulant partir  seul au combat  lui demande de l’accompagner. Déborah accepte, sachant que son rôle dépassait la simple prophétie et qu’elle devait insuffler la foi à ses troupes.

Lorsque Barak et son armée ont finalement remporté la guerre, Sissera, le général ennemi, parvint à s’échapper. Mais comme l’avait prédit Déborah, c’est une femme qui le neutralisa.

Yaël, la femme d’un des alliés de Sissera, a offert à ce dernier un refuge dans sa tente. Sous une apparence d’hospitalité, elle lui a donné à boire du lait et l’a dissimulé à l’entrée de sa tente, pour que Sissera ne soit pas vu par d’autres. Sissera, aveuglé par la confiance, a baissé sa garde et s’est endormi profondément.

C’est à ce moment précis que Yaël a agi avec audace et détermination, mettant fin au règne de terreur de Sissera. Son acte courageux a sauvé Israël de son prédateur.

Les histoires de Déborah et de Yaël incarnent la force, la foi et la détermination des femmes dans les périodes de conflit et d’oppression. Elles nous rappellent que l’histoire humaine est tissée de la résilience et du courage des femmes qui ont contribué à sculpter le destin de leur peuple, même dans les heures les plus sombres de la guerre.

Le Discours d’Abigaïl : Un Acte de Sagesse dans un Monde de Conflits

Dans les pages du premier livre de Samuel, une femme émerge comme figure majeure : Abigaïl. Elle est d’abord présentée comme l’épouse du riche marchand Nabal, mais son histoire prend un tournant inattendu après la mort de son mari. Abigaïl va ensuite épouser le futur roi David et lui donne un fils. Cependant, c’est leur rencontre initiale qui mérite notre attention.

À ce moment de l’histoire , David était en fuite, traqué par le roi Saül qui cherchait à le tuer. Il est entré sur les terres de Nabal avec ses hommes et a sollicité aide financière et nourriture. Pourtant, Nabal a catégoriquement refusé et méprisé David, demandant : « Qui est David, et qui est le fils de Jessé ? Il y a beaucoup de serviteurs en fuite de chez leur maître aujourd’hui. »

C’est à ce moment critique qu’Abigaïl intervient, ayant été informée de l’incident. Elle s’est précipitée pour apporter de la nourriture, du vin et du bétail à David et à son armée. Sa parole a non seulement sauvé la vie des hommes de sa maison, mais a également laissé entrevoir une prophétie sur l’avenir du futur roi David. C’est pour ces mêmes paroles qu’elle est considérée comme l’une des sept femmes prophétesses du peuple juif.

Le discours d’Abigaïl se divise en deux parties distinctes. Dans la première partie (versets 24-28), elle se concentre sur le présent, reconnaissant l’erreur de son mari tout en assumant la responsabilité de ses actes. Dans la deuxième partie (versets 28-31), tournée vers l’avenir, Abigaïl implore David de s’abstenir de répandre le sang, non seulement dans son intérêt, mais aussi pour éviter de semer les graines de la vengeance qui pourraient le hanter à l’avenir.

Le pouvoir de la rhétorique et de la parole a permis à Abigaïl de prévenir une vengeance sanglante de la part de David en apaisant sa colère avec des dons et des mots. Dans un contexte de conflit et de guerre, elle a joué le rôle essentiel de pacificatrice. L’histoire d’Abigaïl illustre la manière dont un acte de sagesse et de compassion peut avoir un impact profond, même dans les moments les plus tendus de l’histoire.

Le Récit de Yéhoudit : Une Histoire de Courage

Le livre de Yéhoudit n’est pas inclus dans la Bible, mais son histoire est captivante. Cette histoire a été transmise de bouche à oreille de génération en génération.

L’histoire se déroule quelques années avant le miracle de Hanoucca à l’époque où l’armée assyrienne, dirigée par Holopherne, est en campagne pour se venger des peuples de la région. Ils cherchèrent à punir les nations qui ont refusé d’aider Nabuchodonosor dans sa guerre contre le roi de Médie, qui avait eu lieu environ six ans auparavant.

Holopherne avait envahi Israël et se dirigeait vers Jérusalem. Les Israélites, vivant en Judée, cherchaient à empêcher son avancée. C’est à ce moment qu’un appel a été lancé depuis Jérusalem pour mobiliser les villes du Nord afin de stopper Holopherne. Judith, une femme veuve, riche, a décidé de prendre les choses en main. Elle s’est rendue au camp d’Holopherne en prétendant qu’elle souhaitait être avec l’armée assyrienne pour prier et savoir quand Israël, qu’elle considérait comme des pécheurs, serait vaincu.

Impressionnés par sa beauté et sa sincérité, les soldats l’ont conduite devant leur commandant Holopherne. Pendant un festin organisé par ce dernier, Judith réussit à le séduire. Après avoir trop bu, il s’endormit d’ivresse. Yéhoudit eut alors le courage de lui couper la tête avec son épée. Elle a ensuite rapporté cet acte héroïque à son peuple et les a encouragés à partir en guerre. Lorsque les Assyriens ont découvert la mort de leur commandant, la peur les a envahis et ils se sont enfuis.

L’histoire de Yéhoudit est un récit de bravoure, illustrant comment une femme a sauvé son peuple de la menace assyrienne.

La Bible et l’histoire du peuple juif offre un riche éventail d’histoires de femmes dont le courage, la perspicacité et la détermination se sont révélés cruciaux dans des contextes de guerre. Ces femmes ont façonné l’issue des conflits et ont démontré que la force et la résilience ne sont pas l’apanage d’un seul sexe. Ces femmes ont joué un rôle essentiel dans la préservation de leur peuple et leur héritage de courage continue d’inspirer les générations à travers les âges. Que ce soit Judith, Déborah, Yaël, Abigaïl, ou d’autres encore, ces femmes ont laissé une empreinte indélébile dans l’histoire biblique et dans la mémoire collective. Elles continuent d’inspirer aujourd’hui les femmes du peuple juif.

Partager

A découvrir également sur Yedia

Whatsapp Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Newsletter Yedia

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de Yedia avec l’ensemble des articles, podcasts, et vidéos du site. Inscrivez-vous ici sans plus attendre.

Facebook Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre communauté Instagram.

Youtube Yedia

Ne manquez plus aucun contenu sur Yedia en rejoignant notre groupe Whatsapp. Une diffusion quotidienne.

Spotify Yedia

Retrouvez tous nos podcasts sur Spotify.  Il suffit de vous abonner à notre chaîne pour les écouter directement.

Yedia est un média dédié au Judaïsme, à sa culture, son patrimoine, et à son identité. Grâce aux contributions de ses auteurs et producteurs de contenus, issus de tous horizons, il se veut le témoin de sa richesse, et de sa diversité.

Art et culture, langue et écriture, société, histoire, sciences, lifestyle, judaïsme, sont les thématiques qui traversent Yedia.
Articles, podcasts, vidéos, sont disponibles sur la plateforme et permettent à tous à tout moment de pouvoir accéder au contenu.
Enfin Yedia se veut ancré dans l’époque dont il est issu, voire même dans le futur. Une partie des contenus sont consultables dans un metaverse accessible depuis le site Yedia.
Dans un monde dans lequel le savoir se dilue plus rapidement que l’ignorance, nous pensons que la connaissance est faite pour être partagée…au plus grand nombre, à tous, sans distinction.

Partager sans distinguer, et distinguer la connaissance de la croyance, afin de la faire comprendre, simplement et au plus grand nombre.
Sans partage, il n’y a pas de lumière.


Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.

Newsletter

Abonnez vous à la Newsletter de Yedia

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Sans partage, il n’y a pas de lumière.
Et ce qui n’est pas éclairé, reste dans l’obscurité.